Estée Lauder – Pink Ribbon 2016

Estée Lauder – Pink Ribbon 2016

J’en ai les larmes aux yeux !

Pour la seconde année consécutive je suis finaliste du concours Pink Ribbon d’Estée Lauder !!!

A chaque fois ce sont les femmes qui viennent me voir et je crois que c’est ça ma plus grande fierté. Merci à toutes celles qu’on ne voit pas mais qui sont passées au studio devant mon objectif et qui ont gardé ces photos bien au chaud pour elle <3

estee lauder pink ribbon

En 2015 j’ai eu la chance d’être sélectionnée parmi les 40 finalistes avec cette photo que j’adore !

estee lauder pink ribbon 2015

Et cette année c’est Ariane qui est venue me chercher pour l’édition 2016 !

Merci Ariane pour ta confiance et ton audace, tu es magnifique !

estee lauder 2016« S’il y a bien une difficulté dans cette lutte contre le cancer, c’est de s’aimer. Difficile, en effet, de se trouver belle sans cheveux, sans cils… difficile d’aimer son corps affaibli et visuellement marqué par la signature des différents traitements. C’est parce que c’est difficile mais pas impossible que j’ai eu envie d’avoir une photo de moi sur laquelle je pourrais me trouver belle. Un peu comme un pied de nez à la maladie… Je connais Eloa car elle a photographié mes enfants quand ils étaient nouveaux-nés, et je savais qu’elle avait déjà participé au concours Pink Ribbon… Je lui ai donc demandé si elle souhaitait m’accompagner dans cette aventure. Eloa a su faire une photo sur laquelle non seulement je m’aime, mais sur laquelle je me trouve séduisante. » Ariane

 

Ces femmes sont si belles ♥

Si vous voulez voir les 40 finalistes c’est par ici :Estée Lauder Pink Ribbon 2016

Sans oublier celle de mon amie Anne-Lise Chupin qui a photographié un nouveau-né au sein… un peu rock & roll 😉

Merci, merci merci !!!

 

Eloa

Enregistrer

Une réaction au sujet de « Estée Lauder – Pink Ribbon 2016 »

  1. Superbe, très beau travail Eloa, et félicitation pour ce prix. Beaucoup d’émotions qui sortent de ton image, et ce sourire… Qu’il est beau quand on connaît la souffrance qu’apporte cette maladie. Bravo encore. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *